Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes

16 septembre 2017 au 24 septembre 2017
Charleville-Mézières (08)

Théâtre d'objets / Marionnettes

Charleville-Mézières est devenue Capitale Mondiale de la Marionnette en organisant un événement majeur de la vie culturelle et artistique de notre pays : le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, devenu le rendez-vous incontournable des marionnettistes du monde.

Dans une ambiance festive et conviviale, des centaines de marionnettistes et des milliers de spectateurs s'emparent de la ville et la métamorphosent en un castelet géant : les marionnetes traditionnelles se croisent et dialoguent avec les formes marionnettiques les plus contemporaines et les plus audacieuses d'aujourd'hui !

Artistes fil rouge 2017

Agnès Limbos - Compagnie Gare Centrale

Artiste fil rouge 2017

Autour de la question "qu'est ce que le théâtre d'objet en 2016 ?", Agnès Limbos propose d'ouvrir l'œil (et le bon !) en invitant des artistes, ceux qui, il y a 30 ans, ont nommé cette pratique théâtrale : le "théâtre d'objet" et de jeunes ou moins jeunes acteurs/manipulateurs d'objets. Outre sa dernière création, la compagnie proposera un spectacle pour les bébés, des soirées de formes courtes, des conférences dans un lieu convivial et festif, ainsi que des spectacles "fil rouge" programmés dans les salles du festival.

 

Renaud Herbin - TJP CDN d'Alsace Strasbourg

Artiste fil rouge 2017

Marionnettiste, formé à l’ESNAM, Renaud Herbin a longtemps codirigé la compagnie LàOù. Il met en scène de nombreuses pièces visuelles et sonores, dont il est parfois l’interprète, le plus souvent à partir d’oeuvres dramatiques ou littéraires. Renaud Herbin a toujours apprécié les collaborations qui ont su déplacer sa pratique de marionnettiste. Depuis 2012, il est à la tête du TJP, CDN d’Alsace-Strasbourg, où il développe la relation corps-objet-image, décloisonnant les pratiques de la matière et de la marionnette par un lien avec le champ chorégraphique et les arts visuels.

source : site web du festival

CRÉDITS: EPCC Arteca