Soutien aux projets culturels, commémoratifs et événementiels relatifs à la mémoire des conflits

Soutien aux projets culturels, commémoratifs et événementiels relatifs à la mémoire des conflits

Dépôt du projet maximum 3 mois avant le début de celui-ci

Patrimoine
Région

Article mis en ligne en mai 2017

OBJECTIFS

Profondément meurtri par l’histoire et les conflits armés successifs qui s’y sont déroulés, le territoire de la Région Grand Est reste marqué par le souvenir et la mémoire des guerres des 19ème et 20ème siècles.

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide :

  • de soutenir les projets culturels, commémoratifs et événementiels permettant de transmettre, de cultiver et de perpétuer la mémoire des conflits armés des 19ème et 20ème siècles - Guerre de 1870, 1ère et 2nde Guerres mondiales - sur le territoire régional,
  • de labelliser et de soutenir plus spécifiquement les projets culturels et événementiels les plus remarquables présentés dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Bénéficiaires

De l'aide

Les associations, les collectivités territoriales, les structures de droit public ou privé ayant leur siège social dans la région Grand Est.

De l'action

La population de la région Grand Est.

Projets éligibles

Nature des projets

Le dispositif d’aide aux projets culturels et événementiels relatif à la mémoire des conflits permet de soutenir les initiatives culturelles, commémoratives et événementielles présentant un rapport direct et fort avec la commémoration des conflits armés des 19ème et 20ème siècles sur le territoire de la Région Grand Est.

Critères de sélection

Outre une rigueur historique et scientifique avérée, les projets doivent répondre à au moins trois des critères énumérés ci-dessous :

  • ancrage territorial marqué,
  • dimension internationale,
  • partenariats avec d’autres acteurs publics ou privés,
  • attractivité touristique,
  • déclinaison pédagogique, mise en valeur du patrimoine,
  • innovation, créativité,
  • pérennité du projet.

Méthode de sélection

Les dossiers de demandes complets, incluant une lettre d’intention et un formulaire de candidature téléchargeable, sont soumis à l’appréciation d’un comité scientifique régional, désigné par le Président du Conseil Régional, chargé d’émettre un avis sur la qualité et la pertinence des projets présentés.

Pour les projets présentés dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le comité scientifique peut émettre un avis sur l’attribution d’un label « Grand Est 14-18 ».

Dépenses éligibles

Dépenses nécessaires à l’organisation de l’événement ou de la manifestation.

LA DEMANDE D’AIDE

TOUTE DEMANDE DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE LETTRE D’INTENTION ET D’UN FORMULAIRE DE CANDIDATURE
Cette lettre adressée au Président de la Région doit démontrer que l’aide allouée a un effet incitatif. Si cet effet n’est pas démontré, l’aide ne pourra être accordée.

La demande d'aide contient au moins les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet et sa taille s’il s’agit d’une entreprise,
  • une description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • la localisation du projet,
  • l’ensemble des postes de dépenses du projet,
  • un plan de financement prévisionnel,
  • le montant du financement public estimé nécessaire pour le projet et le montant de l’aide sollicitée.

Délais de réception des dossiers

Deux commissions de sélection sont organisées chaque année.
Les dates limites de réception de la lettre d’intention et du formulaire de candidature téléchargeable sont les suivantes :

  • le 28 février pour les projets se déroulant de juin à décembre,
  • le 30 septembre pour les projets se déroulant de janvier à mai de l’année suivante.


 

Pour plus d'éléments concernant ce dispositif d'aide, merci de vous reporter à la fiche détaillée ci-contre : engagement du bénéficiaire, modalités de versement de l'aide, de remboursement éventuel de l'aide, suivi et contrôle, dispositions générales

source : délibération N°17SP-614 du 24 mars 2017 - conseil régional Grand Est, Direction de la Culture, du Patrimoine et de la Mémoire

CRÉDITS: EPCC Arteca