Aide aux résidences d’auteur

Aide aux résidences d’auteur

Date limite de dépôt du dossier : 15 juillet 2017

Livre et lecture
Région

Article mis en ligne en mai 2017

OBJECTIFS

Par ce dispositif, la Région Grand Est décide de soutenir les résidences d’auteurs afin :

  • de permettre aux auteurs de disposer d’espaces de travail favorables à la création et renforcer leur parcours professionnel,
  • de diffuser la présence artistique sur le territoire régional et le milieu rural,
  • de favoriser la rencontre entre les auteurs et la population et de contribuer à l’éducation artistique et culturelle à travers la diffusion et la médiation de la littérature.

Bénéficiaires

De l'aide

La structure porteuse, publique ou privée, implantée sur le territoire régional et travaillant dans le secteur du livre : bibliothèque de collectivité territoriale, structure organisatrice d'un festival du livre ou de littérature, maison d'édition, lycée ou établissement universitaire, librairie indépendante, association spécialisée dans le livre ou la lecture hors centres de ressources, collectivité territoriale.

L’auteur en résidence, résidant ou non en France, proposant un projet d’écriture à développer avec une structure du livre de la région Grand Est et qui a publié au moins une fois à compte d’éditeur durant les dix dernières années.

Projets éligibles

Nature des projets

Les projets éligibles sont les projets de résidence d’auteur – ex : résidence d’écriture littéraire, de poésie, de traduction, d’illustration - coconstruits entre un auteur et une structure porteuse.

Le projet comprend :

  • la mise en œuvre d’une résidence comportant un volet de création représentant 70% du temps de la résidence et un volet d’actions culturelles représentant 30% du temps de la résidence,
  • une note d’intention rédigée par l’auteur sur le volet littéraire, artistique et pédagogique de la résidence explicite les liens entre le projet de création et le territoire d’accueil,
  • une note d’intention rédigée par la structure porteuse sur le volet intellectuel, organisationnel, opérationnel et financier du projet de résidence.

Une convention est établie et signée avant le début de la résidence entre l’auteur et la structure d’accueil détaillant la rémunération de l’auteur, les objectifs recherchés, le projet de création, le  programme d’actions culturelles et pédagogiques, le calendrier complet, le budget prévisionnel, les moyens matériels mis à disposition. Cette convention est une pièce du dossier.

La convention prévoit une rémunération nette mensuelle versée à l’auteur au moins égale à 1 500 euros. Cette rémunération est versée selon un calendrier précis inclus dans la convention entre l’auteur et la structure.

La résidence dure entre deux et six mois, avec la possibilité d’un fractionnement unique. Les
modalités de présence de l’auteur sur le territoire de la région Grand Est sont précisées dans le
projet global de la structure.

L’auteur fournit dans le dossier un contrat d’édition conforme au code de la propriété
intellectuelle sur l’une de ses précédentes parutions.

Méthode de sélection

La Région Grand Est est attentive :

  • à la qualité du projet de création et d’action culturelle,
  • à la qualité du volet pédagogique proposé,
  • au temps passé par l’auteur sur le territoire Grand Est,
  • à la garantie donnée à l’auteur de pouvoir mener un travail personnel d’écriture,
  • à la structuration et à la place de la résidence dans le projet global de la structure d’accueil,
  • à la mobilisation de partenariats locaux et à la recherche de financements croisés.

Dépenses éligibles

Sont éligibles :

  • le temps de création et les actions culturelles,
  • les défraiements et la rémunération de l’auteur,
  • le fonctionnement de la structure d’accueil.

LA DEMANDE D’AIDE

TOUTE DEMANDE DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE LETTRE D’INTENTION 
Cette lettre adressée au Président de la Région doit démontrer que l’aide allouée a un effet
incitatif. Si cet effet n’est pas démontré, l’aide ne peut être accordée.

La demande d'aide contient les informations suivantes :

  • le nom du porteur de projet,
  • lune description du projet, y compris ses dates de début et de fin,
  • lla localisation du projet,
  • l’ensemble des postes de dépenses du projet,
  • le montant de l’aide sollicitée et le montant du financement public estimé nécessaire pour le projet.

La date de réception par la Région de la lettre d’intention doit être antérieure à la date de
démarrage de l’opération.

Le Président de la Région peut solliciter l’avis d’un comité d’experts composé de représentants de la chaîne du livre afin de donner un avis préalable à la décision du Conseil régional.
Les demandes sont examinées deux fois par an.
 

Pour plus d'éléments concernant ce dispositif d'aide, merci de vous reporter à la fiche détaillée ci-contre : engagement du bénéficiaire, modalités de versement de l'aide, de remboursement éventuel de l'aide, suivi et contrôle, dispositions générales

source : délibération N°17SP-701 du 28 avril 2017 - conseil régional Grand Est, Direction de la Culture, du Patrimoine et de la Mémoire

CRÉDITS: EPCC Arteca