Marie Cambois

En tant qu’interprète ou meneuse de projet, Marie Cambois apprécie les formes transdisciplinaires où chacun agit avec son propre médium au sein d’une recherche commune, qu’elle soit improvisée ou composée.
Depuis quinze ans, elle collabore avec des musiciens tels que David Chiesa, Hugo Roussel (Black Drop) et Bruno Fleurence (Brumassel), Antoine Arlot (Swedish Suicide Impulse), Aude Romary (Havre), Jean-Philippe Gross
(We killed a cheerleader), etc. Aujourd’hui, sa recherche se concentre essentiellement sur les points de convergence du mouvement et du son, parmi lesquels l’abstraction, mais aussi l’impossible abstraction du mouvement activé par un corps, forcément figuratif de l’être humain.
D’abord formatrice pour le Diplôme d’État de professeur de danse contemporaine (1996-2004) et directrice artistique de la compagnie Mille Failles (2000-2007), elle est depuis 2013 membre cofondatrice de La distillerie collective

Programmation