Poètes invités

Maram al‐Masri. Sa poésie est saluée par la critique des pays arabes et traduite dans de nombreuses langues : anglais, italien, espagnol, serbe, corse ou turc, iranien, népaly, maltais… Quelques publications : Le retour de walada, Les âmes aux pieds nus, Par la fontaine de ma bouche, La robe froissée, Elle va nu la liberté, Femmes poètes du monde arabe, L amour au temps de l insurrection et la guerre


Jacques Ancet
. Dernières publications :  Au Pied du Mur (Polyglotte, 2014), La Lumière et les Cendres (Caractères, 2014), Le Jour commence (Tarabuste, coll. Reprises, 2015), Les Livres et la Vie (éditions Centrifuges, 2015), L’Äge du Fragment (Æncrages et Co, 2016), Huit fois le Jour (Lettres Vives, 2016).


Roy Chicky Arad
. Last pubications : Guns and Credit Cards (Plonit, Shlomo Kraus , 2009), The Israeli Dream (Xargol-Am Oved, Eli Hirsch), The Pelican, Xargol-Modan(Eli Hirsch, 2013), The Aircraft Carrier, (Maayan, Aharon Shabtai, 2014).

Edith AzamEdith Azam est née en 1973. Elle a fait des études de lettres modernes et en sciences de l’éducation. Elle abandonne très vite
l’enseignement pour se consacrer à l’écriture et faire des lectures publiques. Ses dernières publications : Décembre m’a ciguë (P.O.L., 2013), Vous l’appellerez rivière (La Dragonne, 2013), Du savon dans la bouche (Atelier de l’agneau, 2013), Bel échec (Dernier Télégramme 2014), On sait : l’autre (P.O.L, 2014), Caméra (P.O.L., 2015).

Cassar_h80JPGAntoine Cassar. Après huit ans au Luxembourg, vit à Malte. Il est l’auteur de : Passeport, publié en dix langues, de Mernba – a poem of hospitality, de Muzajk, de Bejn / Between et de Mappa tal-Mediterran. Poète activiste pour les droits des migrants et la liberté universelle de circulation, son dernier livre, Erbguin Jum (40 jours, 2016), est un retour de la poésie politique à une expression plus personnelle : une suite de poèmes sur la marche comme autothérapie. (photographie : Stanny Angga)

Remi Chechetto_h80JPG
Rémi Checchetto
. Dernières parutions : Boomerang (éditions Potentille, 2015), Ici même, (éditions Tarabuste, 2015), Pas parler parole (éditions L’âne qui butine, 2013), Jours encore après (éditions Tarabuste, 2013), Apéro (éditions de l’Attente, 2013), Très grand gel (éd. L’Improviste, 2011), Bruissement (éditions Script, 2010), Puisement (éditions Tarabuste, 2010). (photographie : Michel  Durigneux)

DeCarvalho_h80JPG
Frédérique de Carvalho
. Née en janvier 1957, vit et travaille dans les Alpes de Haute-Provence parmi les arbres et les animaux.
A publié quelques poèmes dans des revues et Journal du (cheminement parmi) chez Propos2 éditions, Paysage première chez
Approches éditions, Julien publié par Jacqueline Merville. Un livre collectif est en préparation chez Fidel Anthelme X.

Daull_h80JPG
Manuel Daull
. S’occupe depuis 2014 de la librairie Le Marulaz à Besançon. Publications récentes : Toute Une Vie Bien Verticale
(l’Atelier Contemporain, 2015), Traversées (Editions du FRAC de Franche-Comté 2013), Haïk(us) hors saisons (Dernier Télégramme 2013), Ici Là Ailleurs Partout Le Même Autrement (La Maison Chauffante 2013), Sans maintenant (Dernier Télégramme 2011)

Loïc Demey. Né en 1977 à Amnéville / Moselle, vit près de Metz (il en faut). Il a reçu le Prix SGDL Révélation de poésie 2016. « Dans la vraie vie réelle » il est professeur d’éducation physique et sportive. Publications : Je, d’un accident ou d’amour (Cheyne éditeur – 2014) ; D’un cœur léger (Cheyne éditeur, 2017).

DubostPatrick_h80JPGPatrick Dubost a publié une trentaine de livres (et deux CD) dont certains sous le nom de son alter ego : Armand Le Poête. Des livres dont on ne sait – bien souvent -s’il faut les ranger en poésie ou en théâtre. Dernières publications : Juste un mot (Editions Les Lieux Dits ), Tombeaux perdus – OEuvres poétiques (tome 2) et Mélancolie douce (la Rumeur Libre), EGO NON SUM SED VOS AMO
(Editions Color Gang). (photographie : Pierre Gallais)

DumortierDavid_h80JPGDavid Dumortier est né en 1967. Son écriture donne aux choses et aux évènements un sens qui résonne dans la vie des Hommes. Dernières publications : Des oranges pour ma mère (Cheyne, 2012) ; Les Bateaux qui restent (Les petites Allées, 2012) ; Le jeu de la bonne aventure (Motus, 2014) ; La pluie est amoureuse du ruisseau (Rue du monde, 2014) ; Le rêveur qui ramassait des papiers bonbon (La poule qui pond Editions, 2015) ; Vous êtes peut-être dans ce livre (La rumeur libre Editions, 2015).

Mohamed El Amraoui. Poète, performeur et traducteur, né en 1964 à Fès (Maroc), vit en France depuis 1989, à Villefranche sur Saône depuis 2010. Dernières publications : Des moineaux dans la tête (Jacques André, 2016),  Hajar (Fidel Anthelme X, 2013), Accouchement de choses (Dumerchez, 2008), Récits (La Passe du Vent, 2007), La fenêtre, dimanche et autres jours (Fadâ’ât, Amman, 2007), De ce côté-ci et alentour (L’Idée bleue, 2006).

Forte ©Nina Medved_h80JPGFrédéric Forte. A joué de la basse électrique. Il est membre de l’OuLiPo. Il a publié notamment Discographie (l’Attente, 2002), Banzuke (l’Attente, 2002), N/S (avec Ian Monk – l’Attente, 2004), Opéras-minute (Théâtre Typographique, 2005), Comment(s) (l’Attente, 2006), Une collecte (Théâtre Typographique, 2009), Re- (Nous, 2012), 33 sonnets plats (l’Attente, 2012), Dire ouf chez P.O.L en 2016.
(photographie : Nina Medved)

SOPHIE G. LUCAS NICOLAS CHASSAY percussions présentés par BERNARD BRETONNIÈRE présentation générale : BERTRAND PINEAU HENRI MARIEL

Sophie G. Lucas. Une écriture qui oscille entre l’intime et le documentaire. Elle a récemment publié : La Fille avec qui je volerais des chevaux (Editions du Petit Flou, 2015), Carnet d’au bord (Editions Potentille, 2014), Notown (Les Etats Civils, 2013), Se recoudre à la terre (avec neige) (Contre-allées, coll. Lampe de Poche, 2011), moujik moujik (Les Etats Civils, 2010), Prendre les oiseaux par les cornes (Le Chat qui tousse, 2010)(photographie : Phil Journé)


Cécile A. Holdban
. Hongroise d’origine, Cécile A. Holdban vit à Paris. Libraire, traducttrive et coéditrice de la revue Ce qui reste. Bibliographie : Ciel Passager (L’Échappée Belle, 2012), Un nid dans les ronces (La Part Commune, 2013), Poèmes d’après (Arfuyen, 2016), Une robe couleur de jour (La lune Bleue, 2016). A paraître : L’été (Al Manar).

Kadhem Khanjar. Born in Babylon, and lives in Iraq. The performance of the hair in the (car bombs, minefields, warplanes, the mass graves, ambulances, remnants of the US entry, etc)
He will be published in French : Marchand de sang (Plaine page), Promenade avec une ceinture explosive (La Crypte).

Manon_©Sylvain_Maestraggi_h80JPGChristophe Manon a publié une quinzaine de livres parmi lesquels Protopoèmes (Atelier de l’agneau, 2009), Univerciel (NOUS, 2009), Testament, d’après François Villon (éditions Léo Scheer, 2011), Cache-cache (Derrière la salle de bain, 2012) et Extrêmes et lumineux (Verdier, 2015).. Qui vive (Dernier télégramme, 2010) a été mis en scène par le Cie l’escalier en 2013. Il a collaboré à de nombreuses revues.
(photographie : Sylvain Maestraggi)

MoutonAntoine Mouton est né en 1981. Au nord tes parents, son premier livre, est sorti en 2004 aux éditions La Dragonne. Ont suivi, chez le même éditeur, Berthe pour la nuit (2008) et Où vont ceux qui s’en vont ? (2011), puis Les Chevals morts (Les Effarées, 2013) et Le Metteur en Scène Polonais (Christian Bourgois, 2015). L’auteur est membre du comité de lecture de la revue Jef Klak ; il exerce le métier de libraire dans un théâtre parisien. (photographie : Justine Arnal)

Ana Navarrete Berbel_h80JPGAna Navarrete Berbel (qui signe souvent ana nb) habite à Nancy et propose des expériences web souvent basées sur la relation texte image. Elle a publié en revues numériques : X mille cheveux (Remue.net), Laissez-nous taire la nuit et Le plancher de sable (Nerval)… En improvisation sonore, elle est membre du duo franco-allemand naabtaldeath et travaille avec Philipp e A damkiewicz (MENTAL INTOX) ; elle a fait partie du GRPS.


Marc Perrin
. Bibliographie : Spinoza in China (Dernier Télégramme, 2015), Avoir lieu (Dernier Télégramme, 2010), Vers un chant neuf (avec Marie Bouts et Frédéric Laé), co-édition Ce qui secret / La rue blanche / Olibrius, 2008). Il Est à l’origine de la revue Ce qui secret [www.cequisecre.net].


Sandra Poirotte
. Depuis une douzaine d’années, elle écrit et illustre des albums dans le domaine de l’édition jeunesse. Quelques publications : Ce qui nous rassemble (texte de Noé Carlain), Mon pays en partage (texte de Yves Pinguilly), Madame Cerise ou le trésor des pies voleuses, aux éditions Rue du monde ; Petit amour, éditions points de suspension, 2015


Fabienne Raphoz
. A publié aux éditions Héros-Limite : Jeux d’oiseaux dans un ciel vide, 2011 ; Terre sentinelle, 2014 ; Parade au paradis (des paradisiers), Revue L’ours blanc, n°9, 2016 ; Blanche baleine, 2017.


James Sacré
. Derniers titres parus : Figures qui bougent un peu et autres poèmes (Gallimard, « Poésie/Gallimard », 2016), Un effacement continué ? (La Dragonne, 2016), Affaires d’écriture 2(Tarabuste, 2016), Ecrire un poème (La Main qui écrit et Les Venterniers, 2015), Dans l’œil de l’oubli suivi de Rougigogne (Obsidiane, 2015), Un désir d’arbres dans les mots (Fario, 2015).

Pierre Soletti @Sarah Jester_h80JPGPierre Soletti a publié une vingtaine de recueils, principalement chez Color gang, Dernier Télégramme et Les Carnets du Dessert de Lune. D’une écriture empreinte de fausse naïveté, de mots simples mais créant des surprises langagières, des juxtapositions graphiques ou lexicales, il développe une poésie sans cesse animée, revendiquant de maltraiter la langue, à l’image du « poète agité » comme il est souvent surnommé. (photographie : Sarah Jester)

Omar Youssef Souleimane. Né en 1987 à Quoteifé en Syrie, il vit depuis 2012 en France. Il a publié depuis son exil : Il ne faut pas qu’ils meurent (Al Ghaoune – Liban, 2013) ; La mort ne séduit pas les ivrognes (L’oreille du loup, 2014) ; Oublie Damas (Bayt AL-Moatene – Liban, 2015) ; L’enfant Oublié (Signum, 2016) ; Loin de Damas (Le temps des cerises, 2016).

Tholomé_h80JPGVincent Tholomé. On doit à Vincent Tholomé une quinzaine de livres à la croisée des genres, dont : Kirkjubaejarklaustur (Le Clou dans le Fer, 2009), Cavalcade (Le Clou dans le Fer, 2012) et Vuaz (maelström Réévolutions, 2013). Mêlant poésie et fiction, oralité et écriture soignée, ces textes prennent régulièrement vie dans des performances solo ou collectives. (photographie : JF Flamey)

Vazquez copyright Alexandre bozier_h80JPGLaura Vazquez vit à Marseille. Ses textes Menace, Le système naturel et simplifié et À chaque fois ont été publiés aux éditions Derrière la salle de bains. Son livre La main de la main (prix de la vocation) est paru en 2014 chez Cheyne éditeur. Elle publie dans des revues et donne souvent des lectures de ses textes, elle diffuse aussi des vidéos de lectures sur Internet. Elle co-dirige la revue Muscle. (photographie : A. Bozier)


Bénédicte Vilgrain
collecte des vocabulaires tibétains et compose des poèmes, à partir de leur traduction – des contes oniriques et joueurs. Dernières publications : Introduction à Chou et Ngà-chapitre huit (Héros-Limite), gCig-chapitre neuf (contrat maint), bCu-chapitre dix (Éric Pesty).


Muesser Yeniay
. Dernières publications : Dibine Düşüyor Karanlık Da  et Yeniden Çizdim Göğü (ed Digraf Yayınları) ; Ben Olmadan Çöller Vardı (ed Şiirden Yayınları) ; Ainsi Disent-ils (Edition Bruno Doucey) ; When I Slept on a Rose Petal (Mundus Artium Press, 2016) ; Duet of Flame (Junpa Books, 2016).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

Écritures Poétiques d'Aujourd'hui