Recommandations pour la rédaction d'un projet culturel, scientifique, éducatif et social en bibliothèque de collectivité territoriale

Ministère de la Culture - service Livre et lecture (avril 2015)

Article mis en ligne le 20/07/17

La rédaction d'un projet culturel, scientifique, éducatif et social (PCSES) pour les établissements, s'il n'est pas indispensable, tend à le devenir, explique en substance Nicolas Georges, le directeur chargé du livre et de la lecture au ministère de la Culture - dir. générale des médias et industries culturelles, qui a supervisé cette publication.
 
La bibliothèque doit présenter ce PCSES à la collectivité, qui, dans le meilleur des cas, le valide. Dans le cas contraire, il peut être discuté avec l'équipe. L'intérêt de ce document, c'est qu'il formalise les relations entre l'établissement, la collectivité et éventuellement l'État, permettant ainsi de limiter ou d'éviter les mauvaises surprises vis-à-vis des budgets ou de la politique culturelle de la collectivité.
 
Le PCSES peut aussi bien porter sur la politique de l'établissement que sur les rénovations de rénovations de certains espaces, par exemple. Il doit être de préférence rédigé par le directeur de l'établissement ou par un agent sous sa responsabilité.
 
Pour son élaboration, du bilan descriptif au calendrier du projet, en passant par le diagnostic critique et l'évaluation, le ministère fournit un mode d'emploi pas à pas, ainsi qu'un exemple de PCSES.

Au sommaire

  • Définitions et objectifs
  • Méthodologie
  • Élaboration
  • Le contexte : bilan descriptif et diagnostic critique
  • Le contenu du projet: enjeux, objectifs stratégiques, moyens, actions, calendrier
  • Le concours particulier des bibliothèques, un levier de généralisation

 

A noter

Lors d'une restructuration, extension ou rénovation d'une construction (bibliothèque) ou toute opération significative, tout dossier de demande de subvention doit comprendre les différents axes du PCSES lié à la structure. Comme établi dans la circulaire relative au concours particulier des bibliothèques du 17 février 2011 ainsi que dans la circulaire du 7 novembre 2012.

sources : sites web d'ActuaLitté et du ministère de la Culture

CRÉDITS: EPCC Arteca